Votre panier est vide  Votre compte

Brahim MEGHERBI comme auteur

L’auteur

Ancien étudiant en ethnologie à Paris X et en cinéma à Paris VII, Brahim Megherbi réalise un mémoire portant sur Salo, de Pasolini.

Il publie en 2013 son premier roman, Les Nuits pourpres, chez Edilivre.

Bassien, ou le Prince Martyr de Rome, son second roman s'intéresse à la figure de l'empereur romain controversé, Héliogabale, monté trop jeune sur le trône et manipulé par les princesses syriennes.

Saló ou les cent vingt journées de Sodome : Malaise dans la Vision est son troisième ouvrage : il s’agit d’une étude de la transgression pasolinienne par le biais de la psychanalyse.

 

L’auteur s’adresse à ses lecteurs

Je suis un jeune auteur contemporain, appartenant au néo-décadentisme. La littérature néo-décadentiste se définit comme la recherche de l'idéal poétique par le recours aux thématiques du déclin moral et de la déchéance humaine. Elle propose une esthétisation de la vie commune, bien pâle à plus d’un aspect.

Bien entendu, le mouvement néo-décadentiste fait référence aux grands maîtres du mouvement décadent du XIXe siècle : Oscar Wilde, Joris-Karl Huysmans ou bien Gabriele d'Annunzio.

En revanche, il se traduit par un rejet de toute action politique, vouée à la déréliction. Le mouvement prend une distance radicale vis-à-vis de tous les combats politiques (anticolonialisme, dénonciation des dictatures). Il refuse l’engagement de l’écrivain, au sens où l’entendait Jean-Paul Sartre. Il aspire au contraire à l’individualité et veut assumer une prise de parole subjective, égotiste même, qui tranche avec le devoir de porte-parole.

De ce fait, l'écriture néo-décadentiste est plus introvertie, plus intimiste, certains diront plus « plus nombriliste ». La religion est, quant à elle, présentée sous l'angle du mysticisme, de l'ésotérisme et de l'esthétisme.

 

L’écriture et les autres disciplines

Parallèlement à ses ouvrages, Brahim Megherbi a également réalisé des courts-métrages et travaille actuellement à l'élaboration d'un système de notation de la danse. Il  m'intéresse aussi au théâtre et à la psychanalyse et il a entrepris depuis plusieurs années des recherches graphiques.