Votre panier est vide  Votre compte

Salomé, une histoire de Judée (extrait)

Epilogue

          The apparition gustave moreau 1876 

                  L'apparition du chef de Baptiste à Salomé, Gustave Moreau

 

Extrait de Salomé, une histoire de Judée

LIEU : Salle du trône.

Salomé, Hérode, Hérodiade

Taanakh, Thamuz

Thamuz apporte un plateau en argent à Salomé.

SALOME

Pourquoi ne me regardes-tu pas, Baptiste ? Ouvre les yeux ! Soulève tes paupières. Mais, elles t’ont été arrachées ? Nous sommes cruels, nous autres, pauvres mortels, tu ne trouves pas ?  Avais-tu peur de moi, Baptiste pour refuser de me regarder ?... Et ta langue de vipère rouge qui a vomi son venin sur moi ? Où est-elle ?  Toi, qui disais être le Prophète d’Israël, où es-Tu? Au Shéol ou en Enfer ? Tu n'as pas voulu de moi. Tu m'as rejetée. Tu m'as dit des choses infâmes. Tu m'as traitée comme une courtisane, moi, Salomé, fille d'Hérodias, Princesse de Judée ! Eh bien, moi je vis encore, mais Toi, tu es mort et ta tête m'appartient. Et Je boirai ton Sang ! Ton Saint Sang, je le boirai à la Pâques.

Le mot doit tomber comme une perle sur un disque de cristal.

HERODIAS

J'approuve ce que ma fille a fait, et je veux rester ici maintenant. Elle est très intelligente, en fait. Elle tient cela de sa mère.

SALOME

Tu ne voulais pas baiser ma bouche. Mais Moi, je l’aurai baisé, ta bouche. Tes lèvres devaient avoir un goût étrange. Je ne sais pas. Elles ne sont plus. Avaient-elles la saveur du désir ? Il a un goût terrible. Est-ce le salaire du péché ? Il me semble étrange. C’est la rançon de l’amertume, celle de l’absinthe. Ma mère m’avait interdit d’aimer. De savourer le fruit défendu. La pomme de Sodome. Je devais rester vierge. Mais, qu'importe ? Que m’importe ? Ta bouche, Baptiste, ou ce qu’il en reste, je l‘aurai baisée.

Salomé boit la coupe que lui tend Taanakh, et elle s’affaisse, laissant rouler le crâne du Baptiste. Hérode court se jeter vers Salomé, mais la Princesse n’est plus.  Elle est morte elle aussi.

 

Brahim Megherbi - 2018 - Tous droits réservés