Créer un site internet
 Votre panier est vide  Votre compte

Affaire Mila

       Bien entendu, je condamne les menaces de mort à l'égard de  la jeune fille mais ce n'est pas un modèle de la liberté d'expression ni de la tolérance. Ses propos sont vulgaires et insultants à l'égard de l'Islam et des musulmans. "Mettre un doigt à Dieu" ce n'est pas du blasphème, c'est déverser sa violence verbale.

Par ailleurs, dès lors que l'on est athée, ces propos ne peuvent être qualifiés de blasphèmatoires. D'autre part, il nous semble que cette jeune fille, fort mal éduquée, devrait apprendre à peser ses mots et réfléchir à leurs conséquences.

Faire de la provocation gratuite, dire de l'Islam que c'est une "religion de merde", c'est mal venu et cela dénote une totale ignorance des Musulmans.

Bien qu'athée, je défends la liberté de conscience mais proférer des insultes n'est pas de la liberté d'expression, c'est le degré zéro de culture.

J'invite donc Mila à se renseigner avant de parler et à modérer ses propos, d'autant plus qu'elle veut devenir une personnalité publique.

Quant à ceux qui la soutiennent, ils font acte d'islamo-bashing, plus encore que d'islamophobie.

Je pense que la liberté d'expression est importante mais qu'elle a ses limites. Par exemple, certains propos antisémites ou racistes. Et cela est normal.

Le citoyen est libre de dire ce qu'il pense mais il ne faut pas que cela soit une attaque ou une incitation à la haine. En ce moment, trop de propos contre les musulmans peuvent être entendus. Il importe de juger une personne pour ce qu'elle est et ses actes. Ce que vit Mila est malheureux mais ses propos sont vulgaires et insultants. Ses erreurs lui ont coûté cher.. Cette jeune femme doit être éduquée et il faut faire preuve de compréhension, car au fond, ce n'est qu'une mineure à qui il faut expliquer l'impact que peuvent avoir les mots.

Pour l'heure, ses propos sont orduriers et je ne comprends pas qu'ils ne fassent pas l'objet d'une censure. Les media qui les relayent ne font qu'ajouter de l'huile sur le feu et l'attitude de Mila est irresponsable, stupide et surtout profondément dangereuse pour elle-même et les siens.

Ce n'est pas une héroïne, ni une victime et beaucoup de catholiques critiquent et ne peuvent accepter les propos qu'elle tient sur l'Islam. 

Elle est cependant trop immature pour comprendre que ses provocations gratuites n'intéresssent que les extrémistes de la Droite et ceux de l'Islam.

Brahim Megherbi