Votre panier est vide  Votre compte

Poèmes

Deux tout nouveaux poèmes sur la République de Salauds

Sécheresse

La vie aura asséché 

Et mes pleurs et mon coeur

Je n'éprouve que colère

Légitime face à mon salaire 

Et lorsque l'un d'eux meurt

Je me dis qu'un bourgeois

Né de parents riches à en crever

Peut bien retourner au néant

D'où jamais il n'eut du être tiré 

Je hais ce consumérisme hideux

Méduse qu'aucun héros n'affronte 

Par peur, pleutre, de se trouver exclu

De ce circuit pervers oú l'on vend

Et son père et sa mère

Afin d'obtenir les biens de Mercure

Le mercantilisme je l'aurai vu

Et jamais ma foi la mort ne m'a ému 

Qu'ils crèvent ces porcs assoiffés 

De pouvoir, de sinistre renommée 

La folie, la souffrance que je connus

Me tira le sang de veines lacérées 

Traits félons décochés de si près 

Qu'aux Enfers j'errais parmi les cyprès 

C'est leur douleur que je veux entendre

Avant de m'en aller vers les cendres

Sebastian Loeffler 31/12/2019

Tous droits réservés Haus of Golgotha

 

Pain de fiel

Bourgeois endimanchés 

Qui jamais n'avaient pour manger

Pain de misère, pain de fiel

Vous levez vos mains au ciel

Prêchez continence facile

Respect aux codes et aux lois

Que vous n'appliquez guère

Vous craignez qu'un souffle de guerre

S'abatte sur Sodome, votre patrie

Et quand le faible transi tremble

Alors votre visage lui sourit

"Qu'il est beau le naufrage 

Surtout à son âge!"

Vous ignorez tout, n'êtes rien

Que des pourceaux parisiens

Vantez donc votre vide intérieur

La vengeance affermit mon coeur

Je vous hais plus que je n'aime

P.I.G.S, oh les doux phonèmes 

Dont je vous affuble en censeur

En juge, analyste, observateur

Qu'importe que vous soyez riches

Derrière cela, que de triche

Il faut qu'enfin la bile se déverse 

Que sur Dior Chanel gicle l'averse 

D'une pluie de souffre, pluie de sang

Qui vous ramène à votre rang

Celui du purin que je n'ose fouler

D'un pied d'airain qui ne peut geler

Afin qu enfin justice soit rendue

Que Sodome à son Mac soit vendue

Qu'il la torture et la batte à mort

Que s'achève votre règne de forts!

Fascistes consuméristes et sots

La marque de Caïn sera votre sceau

Vous créverez exsangues

Suppliants

Que votre agonie dure le cours des ans.

Sebastian Loeffler 1 janvier 2020

Tous droits réservés Haus of Golgotha